Pezon & Michel

REUSSIR SON OUVERTURE

Actualité rédigée le 8 Jun 2009 par François LAFOND.

Samedi 09 Mai, c'est l'ouverture du brochet dans l'Yonne, malheureusement quelques contraintes professionelles m'empècheront de pêcher la journée, il me reste tout de même le coup du soir. Le temps a été à la pluie toute la journée, ce qui a crée un phénomène d'eau trouble. Il est 19h et quelques rayons de soleil commencent à traverser les nuages, il me tarde d'aller pêcher la rivière, une fois le bateau mis à l'eau direction le barrage, ces postes sont souvent riches en gros poissons car de beaux amortis s'y forment et l'eau est très bien oxygénée. Je décide d'employer la technique du jerkbaits histoire de savoir si les brochets sont en activité. Après quelques lancés seulement, une terrible claque résone dans ma main, ferrage appuyé et ma spécialist jerk équipée de son luxor 200 BCR se met a plier, à chaque rush le moulinet crache de la tresse, cela me fait tout de suite comprendre que j'ai à faire à un beau poisson. Après quelques minutes de combat c'est un brochet dépassant la barre du mètres pour un poids de 8kg qui sera mis au sec.

DSC01346_____2_.JPG

 

DSC01349______.JPGDe De nouveau un coup du soir le lundi, toujours au avec la technique du jerk, cette fois se sera un brochet de 87cm pour un poid de 6kg qui viendra au bateau, et un autre se décrochera devant moi.

DSC01385___.JPG

DSC01380___.JPG

Les bras morts de la rivière sont très riches en poissons blancs et cela apporte de bonnes frayères. Les carnassiers viennent forcément y prendre place.

DSC01355 []_1.JPG

DSC01357___.JPG

Quelques jours plus tard, je décide de partir pêcher une zone de la rivière plus profonde avec une moyenne de 4 mètres de profondeur et quelques fosses pouvant atteindre les 10 mètres. Quelques silures ont colonisé cet endroit, toujours équipé de ma spécialist jerk, je décide de faire une approche rapide en commençant par pêcher l'extrémité d'une fosse car parfois de très beaux brochets s'y postent. Au bout d'une dizaine de minutes de pêche un poisson attaque mon leurre, plusieurs minutes de combat se sont déjà écoulées, le blank de ma canne est compressé et le moulinet continue à cracher de la tresse, il est clair que ce n'est pas un brochet mais un silure. C'est seulement après plus d'une demi heure de combat que le poisson monte en surface, le verdict tombe 1m95 pour un poids de 56kg, séance photos puis remise à l'eau, ce sera la seule touche de la soirée mais un beau combat. L'Yonne me dévoile encore un de ses beaux secrets. 

silure_049___.JPG

silure_058___.JPG

 

 François

 

Dans la même rubrique :

(15 Sep 2014)

( 5 Sep 2014)

ZOOM SUR... LE KAIJU 70S ORANGE PERCH ( 8 Aug 2014)

GUNKI SHIGEKI S – ML – 3/12g, UNE PETITE BOMBE !! ( 5 Aug 2014)

Dans la même rubrique :

Vidéos

Conseils

Proshops

Revue de presse