Pezon & Michel

ESCAPADE DANS LES GORGES DU TARN

Actualité rédigée le 18 Jul 2008 par Eddy BERTRAND.

 

Escapade dans les gorges du Tarn

 

En mai et juin d'importantes précipitations printanières ont successivement rechargé les différents cours d'eau de l'Aveyron et des départements voisins et même si la végétation en a profité un maximum, il faut dire que les nappes phréatiques, après tant d'années de "vache maigre" ont pu enfin se requinquer.

photo_1.jpg

 photo_2.jpg

Le Tarn dans son cours supérieur,à quelques kilomètres en aval du département Lozérien, est magnifique, un débit soutenu tel un mois de mars avec en prime, une pression de pêche quasi nulle : que demander de mieux pour démarrer une session de pêche?

 photo_3.jpg

photo_4.jpg

De plus, j'avais hâte de me frotter aux truites dans ces conditions, le temps tout au moins d'un p'tit coup du soir, histoire d'achever une grosse journée de travail par ces moments de sérénité et de bonheur que nous réservent toujours nos inoubliables sorties de pêche.

J'opte pour une pêche au poisson nageur avec des équipements récents puisque j'inaugure la spécialist soft bait (canne, il est vrai, conçue pour le LS mais qui reste également très polyvalente, chose que l'on retrouve dans de nombreux produits Pezon et Michel comme l'incontournable Sinker jig qui a déjà fait ses preuves).

Pour ce qui est du leurre : cela fait un moment que je souhaite tester le squadminow 65 (Illex) dans les coloris naturels (vairons et goujons surtout), l'eau est habituellement limpide, aujourd'hui elle est légèrement piquée, il y a quelques nuages plus ou moins teintés et il fait relativement lourd. La pression atmosphérique augmente d'heure en heure et ne doit pas laisser les fish indifférents : il y a comme de l'électricité dans l'air, tout pour me plaire, à mon sens les conditions de pêche sont idéales.

Bon, ne nous emballons pas, je ne dispose que d'une heure, il va falloir être efficace !

Au vu des circonstances, je décide de rechercher les poissons les plus actifs et pêche donc les courants à la recherche des dames fario en pleine eau.

Je balaye la rivière, et propulse mon leurre à longue distance, sur les bordures opposées à une trentaine de mètres, légèrement en amont de telle sorte que le courant puisse faire le reste et créer cette courbe en pleine eau où la plupart des attaques ont généralement lieu.

Je suis agréablement surpris par le poisson nageur, malgré le faible grammage du Squadminow 65, il se lance à merveille et sans forcer, sa nage est splendide et il n'y a donc rien d'étonnant d'avoir préalablement pensé que les truites y succomberaient sans retenue.

Il faut préciser que je connais très bien les postes, je ne suis qu'à deux pas du jardin situé au bord du Tarn, tout proche de la maison.

 

photo_5.jpg

 Dés les premiers lancers, une attaque se fait sentir, le poisson est combatif, il s'agit d'une fario d'environ 30 cm et comme tout les poissons sauvages du secteur, elle est légèrement "zébrée" : des taches sombres apparaissent sur les flans, il s'agit d'une fario de souche méditerranéenne qui regagnera son milieu le plus rapidement, j'ai peu de temps et l'appareil photo est resté à la maison, celle-ci ne vaudra pas le déplacement.

Dans la demi-heure qui suit, sans changer de leurre, je rentre encore deux autres poissons, deux fario de 25 et 30 cm, des poissons de taille moyenne sur ce secteur du Tarn car je sais qu'il y a beaucoup plus gros.

pict6.jpg

Les touches sont franches, il n'y a aucun doute, les poissons sont très actifs et sur à peine 100 mètres de rivière, en 35/40 minutes, j'enregistre trois touches pour trois prises, aucun poisson décroché, à chaque fois le leurre est pris pleine gueule.

photo_7.jpg

 Mon heure arrive bientôt à son terme alors que j'ai l'impression d'être au bord de l'eau depuis à peine 10 minutes, j'envisage quelques ultimes lancers et j'aperçoit en face, un spot qui me parait incontournable, vous savez, le genre d'endroit où c'est obligé : y'a un fish, on ne le voit pas mais c'est sûr, il est là, un arbre couché dans l'eau sur lequel un amas de végétation est resté bloqué, freinant ainsi le débit du Tarn et offrant un magnifique poste pour les truites.

J'envoie donc mon squadminow en amont du poste de manière à opérer une courbe quasi-contre la végétation observée, soudain une attaque terrible, je vois le poisson sortir du amas à moitié immergé et se saisir de mon leurre. Là, il y a du lourd, la Soft bait me sauve car elle possède une très bonne réserve de puissance qui permet d'absorber le premier rush de la truite qui tentait déjà de rejoindre sa cache, ouf je ne suis pas passé loin de la correction mais le poisson n'a pas dit pour autant son dernier mot.  Il se sert maintenant du courant qui s'accélère en aval du poste pour s'extirper de cette situation, je n'ai d'autre choix que d'accompagner le poisson et dévaler à mon tour une bonne cinquantaine de mètres de cours d'eau pour regagner une zone à débit moins soutenu.

J'aperçoit une truite magnifique qui a déjà fournit beaucoup d'efforts, le combat ne semble jamais s'arrêter et lors de mon approche elle tente à nouveau de rejoindre en vain les zones de courant : sa dépense importante d'énergie aura raison d'elle, lorsque je la saisie enfin, une joie m'envahit, mon taux d'adrénaline doit s'afficher au maxi, j'ai presque comme une envie d'hurler lorsque le poisson s'est enfin rendu.

le poisson fait près d'1,5 kg, un joli mâle avec son bécard bien prononcé, la mesure affiche 52 cm, yès!!!

pict9.jpg

 photo_10.jpg

photo_8.jpg

En toute objectivité, la Soft bait est vraiment un superbe produit, un blank sensible et puissant, je ne parle pas des Squad minow qui m'accompagnent désormais dans toute les situations.

Et comme le bonheur n’arrive jamais seul, en prime, un superbe couché de soleil.

 photo_11.jpg

 A très bientôt au bord de l’eau …

Eddy.

 

 

 

Dans la même rubrique :

(11 Nov 2014)

(21 Oct 2014)

( 2 Oct 2014)

(15 Sep 2014)

Dans la même rubrique :

Du même auteur :

La Gunki Party ( 4 Nov 2011)

ST-ETIENNE-CANTALES 2007 - MI-FIGUE, MI-RAISIN ! (16 Nov 2007)

Vidéos

Conseils

Proshops

Revue de presse