LA DERNIERE DE L’ANNEE

                Après une année riche en émotions et en poissons, avec Sylvain, un collègue de pêche, nous avions décidé d'essayer de finir 2017 en beauté. En plus, ce 31 décembre, les conditions sont parfaites car le Rhône est monté de plus d'1 mètre pendant la nuit. La pêche sera compliquée mais c'est souvent quand les eaux montent que les gros sandres sortent!

             On avait décidé de commencer par les postes plus ou moins à l’abri du courant où les sandres aiment bien se caler quand le Rhône est haut. Le premier poste est très prometteur, ça sent littéralement le poisson, mais au bout d’une demi-heure toujours pas une touche. On décide alors de remonter sur un poste avec plus de courant. Mais là aussi pas une touche et ce n'est pas faute d'avoir essayé les G'Bump, les V²Riggle et les Peps en variant les couleurs, tailles et les grammages de têtes plombées sans toutefois réussir à  trouver le bon compromis. On savait que la pêche allait être compliquée mais pas autant! On tente alors un troisième poste, différent des deux premiers car complètement à l’abri du fort courant. Nous espérons ainsi y trouver des poissons qui se seront mis à l’abri. Mais, malgré notre acharnement, les compteurs restent bloqués à zéro.

                Nous décidons donc de prospecter une bordure où habituellement les gros poissons se calent dans les cailloux quand la rivière est en crue. Après quelques lancers avec son PEPS White Flash en 7cm, Sylvain prend une belle touche, mais après quelques secondes de combat le poisson se décroche. C’est dommage car ça avait l’air gros.  Quelques lancers plus tard il pique un autre joli poisson, mais le combat se solde une nouvelle fois par un décroché, décidément nous jouons de malchance. Après avoir peigné le poste de long et en large sans une touche, nous décidons de changer de secteur.

                En arrivant sur le nouveau poste, nous décidons de garder le PEPS car il n'y a qu'avec ce leurre que nous avons eu un peu de réussite. Ce fut un choix judicieux car quelques lancers plus tard j'ai ma première touche de la journée. Mais, ça commence à devenir une habitude, le poisson se décroche en remontant, c’est la poisse! Nous persévérons et c’est Sylvain qui sortira le premier sandre de la journée. Certes un petit de 35 cm et qui n'a rien à voir avec les 3 que nous avons décrochés plus tôt, mais c'est un poisson et ça remotive.

Un petit sandre qui s’est laissé tenter par le PEPS

Quelques minutes plus tard, toujours au PEPS, c’est à mon tour de prendre un petit sandre. Après ce poisson, plus rien. Nous nous dirigeons alors vers un autre poste plus propice pour effectuer une dérive en verticale. Mais celle-ci aussi se soldera par un zéro pointé, on commence tous les deux à désespérer, ce n'est pas comme ça que l'on voulait finir l'année! Je propose alors à Sylvain de refaire un passage où il avait décroché ses deux gros poissons en début de session. On croisse les doigts, on prends les mêmes, un Peps, et on recommence! Après deux lancers je prends une cartouche de folie et le poisson se cale directement dans le courant. S'en suit un combat tout en puissance et en lourdeur, c'est certain, le poisson que l'on été venu chercher au bout de ma ligne, enfin! Après plusieurs minutes d'un combat acharné, c’est un gros sandre bien gras qui arrive en surface et nous permet de terminer l'année en beauté. Là, il n'y a pas de doutes, les vibrations de Peps animé lentement en vertical ont déclenché une touche parfaite. La preuve, le leurre à quasiment disparu au fond de la gueule du poisson!

Un Peps rangé comme il faut!

Après quelques photos ce magnifique sandre regagne son milieu naturel et nous pouvons rentrer réveillonner avec le sourire.

Un très joli sandre estimé entre 8 et 9 kg

                Ce qu’il faut retenir de cette dernière journée de pêche de 2017 est qu’il faut y croire jusqu’à la fin. Tant qu'un PEPS est dans l’eau, il y a de l’espoir! L’année se fini en beauté et espérons que 2018 commencera aussi bien.

Bonne année et à bientôt pour de nouvelles aventures.

François