LE SANDRE, CE POISSON FANTASQUE

Après plusieurs années passées à traquer les brochets géants irlandais, je rentre en France pour un nouveau projet de vie. Mais c'est aussi l'occasion pour moi de retrouver les copains que j’avais perdu de vue depuis trop de temps. L'autre bonne nouvelle est que je vais de nouveau pouvoir traquer les sandres en fleuve au leurre souple et de ressentir à nouveau les sensations fortes liées à cette pêche.

Quel bonheur de retrouver les sandres de Seine.

Le sandre est un poisson fantasque, chacun le sait, et je savais que ça n’allait pas forcément être simple. Tout comme de retrouver les sensations que procurent les petites cannes fines, légères et ultra sensibles de la gamme Chooten étant plus habitué ces derniers temps aux IRON-T XXH ! Finalement, la pêche se révéla très instructive, et heureusement pour moi, Jérôme, notre chef produit, pilote la barque et nous sert des dérives parfaites aux petits oignons. Avec Rické et Jérôme nous alternons alors entre des PEPS en verticale et avec des TIPSY-S XL montés sur des têtes de 3.5gr à 5gr.

Jérôme, le chef produit Gunki, pilote et pêcheur de sandre!

Les poissons sont bien présents, nous avons un grand nombre de touches impossibles à ferrer, les poissons à priori très pêchés ces dernières années tapent court, il faut être très attentif.  Pour la pêche en linéaire en dérive, nous posons notre leurre au ras de la berge perpendiculairement au bateau puis le laissons descendre le courant en le contrôlant légèrement. En fait ça ressemble un peu à la pêche au toc en grande dérive, le leurre devant être, si possible, le plus près du fond . Pas simple au départ mais les anciennes habitudes reviennent vite et les poissons rentrent, des perches viendront même nous rendre visite.

Une petite perche de Seine pour l'ami Rické.

L’eau est teintée et le courant forci. Conditions parfaites pour le Tipsy-S XL puisque sa forme plus large et aplatie lui offre une belle tenue dans le courant. Nous devons par contre augmenter le poids de notre tête plombée et passer à 10gr. Les poissons semblent focalisés sur la vibration forte du Tipsy-S XL, sur des coloris bruns et foncés comme le Grémille ou le Brown Sugar. Ça tombe bien, nous en avons !

Coffrage en règle pour le Tipsy-S XL.

Mais à la pêche rien n'est acquis d'avance et plus la journée avance, plus nous recommençons à rater des touches. Visiblement nos têtes plombées sont trop lourdes. 7gr se révèlera un bon compromis même si toutes les dérives ne seront pas parfaitement contrôlées. Mais après tout, ce sont les poissons qui dictent les règles, à nous de les appliquer!

Ça fait du bien de retrouver mes amis les sandres.

Au final, je constate que rien n'a changé quand on pêche le sandre! On a beau avoir un leurre, une vibration, une couleur qui semblent efficaces, si nous nous étions bornés à pêcher confortablement le courant avec des têtes lourdes, il y a de fortes chances pour que nous soyons rentrés bredouilles.

Alors si un jour vous vous retrouvez dans une situation similaire et que vous pensez être dans le vrai quant au choix de votre leurre souple, n’hésitez pas, allégez votre tête plombée et vous verrez, que peut-être une bonne session pourrait devenir une session mémorable!

 

Guillaume LE GARREC

www.guidepechenormandiebretagne.com