ASPES DE DEBUT DE SAISON

Avec l’arrivée du printemps et la montée des températures, les brochets, sandres  et perches fraient ou se préparent à la faire, c’est alors le moment idéal pour traquer les aspes. Vous n’avez pas besoin de beaucoup de leurres, seulement  ceux qui se lancent loin afin de couvrir un maximum de terrain. Les Gunki Jigger 42S and 55S sont parfaits pour ça mais je vais les réserver pour plus tard dans la saison. Le Whiz, nouveauté de la gamme « Think Finesse » dans les tailles en 7.6 et 10cm est parfaitement adapté pour ces pêches printanières car ressemblant aussi bien en taille qu’en forme aux proies habituellement chassées par les aspes.

Il vous faudra aussi prendre du hard mono, du fluorocarbone, des agrafes et une bonne paire de pinces, le tout tient parfaitement bien dans le Gunki Walk-bag tout en vous laissant suffisamment de place pour un tas d’autres choses ! Ce n’est pas la peine de prendre un diamètre de fluoro inférieur au 25°° car tout aspe digne de ce nom n’aura aucun mal à le casser. Habituellement, j’utilise des bas de lignes allant du 26°° au 29°°, toutefois si, là où je pêche, il y a des dreissènes dans ce cas je passe en hard mono 30°° car il est plus résistant à l’abrasion.

En début de saison j’utilise principalement des leurres souples et les Gunki Whiz en 7.6 et 10cm de la nouvelle gamme Think Finesse sont juste parfaits. Je les monte sur des têtes de 17 à 21g et bien que cela puisse sembler lourd, il faut bien ça pour couvrir les 70 à 80 mètres qui me séparent des aspes. Je pêche ces poissons dans le Rhin et en début de saison il faut aller les chercher le plus près possible du courant central.

Afin d’atteindre de tels distances de lancers il vous faut la nouvelle canne  Gunki Yurai S270-XH, je l’utilise depuis le début de saison et c’est une véritable catapulte ! Avec ses 2m70 et sa puissance de 14 à 55g, c’est la canne parfaite. Grâce à son bras de levier et sa réserve de puissance phénoménale, vous n’aurez aucun mal à lancer suffisamment loin ou à contrer ces diables d’argent quand ils dévalent le courant comme des torpilles.

Avec les températures assez basses de début de saison, les poisons peu actifs ne répondent pas forcément aux leurres pêchés rapidement comme les excellents Gunki Jigger 42S and 55S. Il vous faut donc lancer votre leurre souple le plus possible vers le milieu du fleuve, laisser couler et dès que vous prenez contact avec le fond, entamez une récupération linéaire constante. Afin de déterminer la bonne vitesse de récupération, n’hésitez pas à la varier jusqu’à trouver celle qui déclenchera les touches ultra violentes de ces superbes poissons.

A cette époque j’utilise donc majoritairement des leurres souples comme ils me permettent d’atteindre de plus grandes distance qu’avec les leurres durs. Une fois que les eaux se seront réchauffées et que les poissons auront gagné en activité, il sera temps de les utiliser, mais ça on l’abordera lors d’un futur article.

Si vous n’avez jamais pêché l’aspe, il vous faut vraiment l’essayer, c’est vraiment une pêche géniale et ultra addictive !

Tight Lines

Yours Stephan