DEFI TRUITE DANS LES PYRENEES

L’ouverture de la truite, c’était il y a une semaine. Une bien belle ouverture, qui, grâce à des niveaux parfaits et à une météo clémente, aura permis aux heureux pêcheurs présents au bord des cours d’eau pyrénéen de se réconcilier avec leur terrain de jeu favori.

Pour ma part, j’aurai eu l’occasion de réaliser quelques belles séances entre mes premières journées de guidage.

En ce 2ème dimanche de la saison, j’avais réfléchi réaliser une journée un peu différente des programmes habituels. Un défi à relever : pêcher à 3 techniques différentes, sur 3 cours d’eau de gabarit distinct et capturer au moins une truite, sans dépasser 1h30 de temps de pêche effectif sur chacune des rivières.

Me voilà parti pour la 1er cours d’eau, le Lourdios, un torrent situé en vallée d’Aspe et affluent du gave éponyme.

Sur ce cours d’eau, j’ai choisi la pêche aux leurres et plus précisément de tester la nouvelle gamme de leurres gamera sw.

Me voilà paré, je commence ma pêche à 11 heures pour espérer trouver quelques poissons actifs dans ce torrent de montagne.

Après deux ou trois suivis sans attaque, un premier poisson vient taper dans mon leurre sans se piquer, pas facile de débloquer la situation. Puis, sur un plat, je réussis à piquer 3 poissons. L’un d’eux se libèrera. Deux petites truites aux leurres en 1 heure. Session terminée.

Ensuite, et après un repas vite avalé, me voici prêt pour aborder le coup de pêche à la mouche. 13h15, je suis équipé et m’installe sur le gave d’Aspe, la rivière est large de 30 à 40 mètres sur le secteur. Les premières March Brown viennent à émerger et les truites s’activent sur les nymphes émergentes en produisant de bruyants gobages dus à leur caudale. Les premières dérives d’insectes subimago s’enclenchent et quelques poissons montent gobés régulièrement, du pain béni pour le pêcheur à la mouche.

L’éclosion durera une heure et je capturerai 3 jolies truites de plus de 30cm plus quelques ratées et décroches. Toujours un plaisir de pratiquer dans ces conditions.

Il est temps de passer à la suite du programme. Direction l’aval et le majestueux gave d’Oloron. C’est parti pour une session pêche aux appâts en dérive sur un secteur libre de tout pêcheur. La rivière est puissante, large de plus de 60 mètres mais le niveau est bon. Ma fidèle Feather Weight sera encore mon alliée pour l’occasion.

Je pêcherai sur 300 à 400 mètres d’un parcours bien diversifié en postes. J’attraperai vite un poisson correct de 40 cm suivi par deux autres touches  inferrables sur la même veine d’eau. Après avoir peigné méticuleusement les veines d’eau et appliqué une progression lente, je capturerai deux autres poissons dont un très correct affichant un 50+ au métré. 1h30 plus tard, je décide de finaliser ma partie de pêche qui m’aura vu atteindre l’objectif initial, attraper au moins un poisson en employant une technique différente sur des cours d’eau de gabarit distinct.

Mon prochain défi si le temps libre me le permet, défi qui me demandera certainement de démarrer la journée plus tôt, attraper au moins une truite sur deux cours d’eau différents en employant les trois techniques : toc / mouche / leurres. Pas facile mais envisageable…

Au plaisir de vous faire partager ce moment.

 

Bonne saison truite à toutes et tous.

Lionel ARMAND

Moniteur-guide de pêche dans les Pyrénées
Organisateur de stages et séjours de pêche en France et en Espagne
Site pro : www.stagepechetruite.com
Blog : www.guidepechepyrenees.com