SANDRE EN VERTICALE 1/3

Je vais partager avec vous quelques repères pour mieux utiliser les leurres et trouver ce qui peut faire la différence, mieux comprendre la technique pour optimiser ses parties de pêche...

Le G'Bump coloris Brown Sugar, une valeur sûre !  

Depuis plus d'une dizaine d'années, la verticale a trouvée sa place auprès des pêcheurs aux leurres et parmi le panel de techniques de base concernant la pêche du sandre.

Dans cette première partie nous allons donc aborder les leurres souples Gunki appropriés à la pêche en verticale.

Je reviendrai dans une deuxième partie sur l'importance de l'association : têtes plombées/leurres souples, ainsi que sur la question primordiale du lestage, une des clefs de la réussite.

Enfin, dans une troisième partie, j'aborderai un autre point essentiel lié à la verticale, le port de la canne, la gestuelle ainsi que les différents type d'animation associée à cette technique.

 

Mon métier de guide de pêche dans le département de l'Aveyron, terre de pêche par excellence et où le sandre fait partie des espèces très bien représentées grâce aux nombreux lacs de barrage qui s'y trouvent, me permet de croiser au fil de l'eau, beaucoup de pêcheurs, adeptes de la pêche en verticale, une technique incontournable à cette saison.

Même si certains d'entre eux semblent avoir bien compris et acquis les bases et fondamentaux de la pêche en verticale et, répondus à toutes les questions liées à : Ensemble canne/moulinet ; Raccord tresse/fluoro ; Association tête plombée/leurre ; Choix, taille et forme du leurre ; Animation et gestuelle... ; pour d'autres, plus néophytes aussi, la technique consiste et se résume encore trop souvent, à « promener son leurre pas trop loin du fond », et ce, quel qu’en soit les conditions de pêche, une stratégie pas toujours synonyme de résultat.

Découvrons ensemble quelques unes des subtilités de cette technique à part entière et redoutable sur les pêche du sandre, ce, du début de l'automne jusqu'en fin de saison, au cœur de l'hiver

 

Quel leurre utiliser et dans quelles conditions?

Des interrogations omniprésentes pour tous pêcheurs et pour lesquelles, comme dans la plupart des techniques de pêche, il ne réside pas une seule réponse mais bien, une multitude d'éléments qui permettent d'y répondre.

Tout d'abord, en verticale, comme dans tout autre technique de pêche, la remise en question doit être de rigueur, comme chacun sait, à la pêche, chaque jour, est un jour différent. Cette nécessaire et stratégique remise en question deviendra alors, un allier sérieux pour réussir.

Pour la verticale, les leurres de type shad, possèdent une caudale provoquant d'intenses vibrations restent évidemment indispensables, mais ils ne sont pour autant pas les seuls. Varier les leurres et proposer différents types de vibrations est incontournable aujourd'hui, notamment dans les milieux les plus fréquentés.

Rappelons nous que nos chers sandres comprennent parfois bien rapidement le piège et peuvent rester boudeurs durant toute notre journée de pêche. Il faudra alors, savoir affiner et adapter sa technique afin de trouver ce qui peut faire la différence, et ce, bien au delà simplement, de la couleur ou de la taille de notre leurre.

 

A l'abaissement des températures, des vibrations nouvelles auront fait succomber ce magnifique sandre pris par Pierre au Grubby Gun.

Varier les lestages, modifier sa vitesse de déplacement, changer d'animation, de forme, de couleur ou encore de taille de leurre seront indispensables pour trouver le bon pattern du jour. Bref, réussir sa pêche en verticale c'est identifier le leurre qui fera la différence mais aussi la façon de le présenter à nos chers sandres (sur ce point nous y reviendrons dans une prochaine partie).

Le V2IB, recommandé pour les pêches difficiles (+ un triple voleur)

Avec les sandres, soyez assurés que le leurre « gagnant » peut, tous les jours, être un leurre différent. Cela explique en raison pourquoi les guides, les compétiteurs et quelques amateurs avertis de la pêche des carnassiers aux leurres font suivre autant de matériel à bord.

Pour vous repérer, j'ai synthétisé un tableau mémo technique incluant les leurres que j'utilise le plus en verticale et les conditions de pêche dans lesquelles je les emploie le plus régulièrement.

J'y ai ajouté leurs principaux points forts et atouts majeurs à faire valoir en fonction des différentes conditions de pêche rencontrées.

Je précise que ces indications ont été relevées à partir de pêches effectuées en milieu type : lac de barrage. Profondeurs moyennes pêchées comprises entre 6/7 mètres au moins profond et 13/14 mètres au plus profond. Grammages des leurres : entre 10 et 18 grammes selon différents facteurs rencontrés : leurres utilisés, conditions climatiques (vent, courant, …).

Dans d'autres circonstances, il sera nécessaire d'adapter ces informations techniques pour les mettre en œuvre dans vos milieux favoris.

Autre précision, lorsque j'aborde mes postes en verticale, je m'accorde de temps à autres, toujours la possibilité de « peigner » quelques bordures en linéaire, notamment quand j'emploie des leurres de type Shad (Sweep-Gun, Grubby-Shad, G'Bump) à monter sur tête plombée ou des leurres pré-lestés tel que le Grubby Free. 

En effet, il n'est pas rare que les sandres s'autorisent, lors des période d'activité, une à plusieurs phases alimentaires par jour, le plus souvent en début de matinée et au coup du soir, quelques montées sur les bordures à la pourchasse de poissons fourrages.

Cela serait bien dommage de passer à côté, d'autant plus que les leurres souples Gunki présentés ici dans le cadre de la pêche en verticale, conviennent également parfaitement pour les pêches en linéaire.

Outre les belles surprises, cela permet aussi de ne pas s'enfermer dans une technique d'une part, de varier sa pêche d'autre part et enfin pouvoir à tout moment, prendre en quelques sorte, « la température » sur l'activité de nos carnassiers préférés.

La deuxième partie traitera du montage et du lestage des leurres souples de la gamme Gunki pour la verticale ; nous aborderons enfin en dernière partie les aspects liés à l'animation du leurre.

 

Au plaisir de vous croiser au bord de l'eau,

 

Eddy Bertrand – Guide de pêche en Aveyron – Aveyron, Terre de pêche

www.guidedepecheaveyron.com